Les catastrophes naturelles sont-elles couvertes par mon assurance habitation ?

Ce n’est un secret pour personne, notre monde est en train de changer. À cause de l’activité humaine, notre environnement devient de plus en plus hostile et les catastrophes naturelles s’enchainent. Cela peut être des orages, des ouragans, des tremblements de terre, des crues, des coulées de boue, etc. Toutes ces catastrophes peuvent être dramatiques tant pour les populations que pour les biens immobiliers. Très récemment encore, des catastrophes continuaient de se produire partout en France. Bien sûr, rassurez-vous, il existe des solutions pour se protéger contre ces catastrophes d’une part, mais grâce aux actions des citoyens et des entreprises, un avenir plus radieux est possible. Soit, dans cet article, il nous semblait important de répondre à une question que vous vous posez surement : les catastrophes naturelles sont-elles couvertes par l’assurance habitation ? 

Une assurance obligatoire 

De nos jours, les compagnies d’assurance ne laissent même plus le choix aux consommateurs. Dans la très grande majorité des cas, l’assurance multirisque comprend les catastrophes naturelles. En effet, les catastrophes naturelles, quelles qu’elles soient, sont considérées comme des sinistres à part entière et sont, donc, couvertes à 100 %. Bien entendu, cela reste sous certaines conditions. Déjà, il est important de savoir que lorsqu’une catastrophe se produit, il faut absolument que la préfecture de votre région reconnaisse que celle-ci est bel et bien une « catastrophe naturelle ». En France, il s’agit d’un acte légal. Au moment où l’arrêté préfectoral est émis, les compagnies d’assurance pourront vous indemniser et vous trouver des solutions de repli. 

Attention tout de même, il est important de dire qu’une catastrophe naturelle, si elle se produit chez vous, doit être déclarée dans les jours suivants et au plus vite de manière générale. Comme pour tous les sinistres, si vous dépassez le délai de déclaration, l’assureur sera en droit de refuser votre indemnisation. Néanmoins, de plus en plus, ces délais s’élargissent et sont plus cléments. Donc, dans votre choix assurance habitation, n’hésitez pas à prendre en compte cet aspect précis de la catastrophe naturelle. 

Quels sont les délais d’indemnisation ?

Avant de parler des délais, il va être important de dire que vous ne serez indemnisés que pour les biens pour lesquels vous êtes couverts. Cela est important à savoir. Ensuite, les délais d’indemnisation vont varier du tout au tout en fonction de la gravité de la catastrophe, mais aussi des demandes à traiter. Si la catastrophe qui s’est produite a endommagé un très grand nombre de maisons, cela peut être très problématique et reporter les indemnisations. De manière générale, selon les baromètres créés par les compagnies d’assurance, les délais attendus sont de 3 mois pour une indemnisation complète. Cela dit, les indemnisations pourront aussi être plus rapides. C’est aussi pour cette raison qu’il convient de déclarer le sinistre le plus rapidement possible, afin de profiter d’une indemnisation dans les meilleurs délais possibles. Il est bon de rappeler que si votre maison n’est plus habitable à l’heure actuelle, l’assureur se doit de vous financer votre nouveau logement. Cela est, en général, compris dans votre assurance.